Et là… Le miracle s’accomplit.


Augustine Hoffman : Et là… Le miracle s’accomplit. Dès les premiers mots les premières notes elle hypnotisait la salle. Derrière une voix douce aux veloutés légèrement empreints des intonations de Georges Chelon elle nous entrainait sur des textes à la poésie digne des plus grands. Une écriture si juste et si profonde, autant sur le fond que la forme, qu’elle nous faisait presque oublier son jeune âge. Même les minuscules imperfections dues au trac passaient totalement inaperçues aux oreilles du pu

blic tant la force de ses mots et l’audace de ses analyses prenaient le dessus. Les deux chansons qu’elle nous offrait me donnait envie d’en entendre plus… beaucoup plus. Et je n’étais pas le seul. Le frisson qui traversait la salle était perceptible. Paul l’ami qui m’accompagnait et qui est une encyclopédie vivante de la chanson française me chuchota à l’oreille : « Heureusement que je suis assis… ». Et Sylvia Akilina, jeune journaliste, elle aussi très amoureuse de notre belle langue, assise à ma gauche et qui avait dû ressentir l’émotion que cette chanteuse me transmettait sachant l’importance que j’accorde à la belle écriture ne put s’empêcher de me dire : «J’étais sure que tu aimerais !». Non je n’aimais pas! j’adorais. Je vais peut-être dire une bêtise l’erreur est humaine et j’ai peut-être tort, l’avenir le dira, mais en 44 ans de promenade dans ce métier je ne me suis encore jamais trompé. Ce soir sous mes yeux, dans le ciel des poètes une étoile est née.

Williams Franceschi


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Spotify - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Google+ - Black Circle

© Augustine Hoffmann